La coopérative des professionnels du jardin au service des particuliers
Mon COMPTE

Entretenir sa piscine

Dans la circulaire définissant les travaux autorisés dans les Services à la Personne, les travaux peuvent comprendre aussi l’entretien courant des abords du domicile ainsi que celui des bassins, piscines ou autres pièces d’eau ornementales (enlèvement de feuilles par exemple).

Vous pouvez donc faire appel à votre jardinier s’il propose l’entretien de votre piscine !

Les 4 grands principes de l’entretien de la piscine sont :

FILTRATION – DÉSINFECTION – ÉQUILIBRE DE L’EAU – NETTOYAGE

LA FILTRATION

La filtration est constituée par le circuit de renouvellement d’eau de la piscine. La pompe va mettre l’eau en mouvement et le filtre va nettoyer l’eau de la piscine. Le skimmer aspire l’eau et les buses de refoulement renvoient l’eau préalablement filtrée.

Il est important :

  D’avoir un filtre et une pompe adaptés au volume d’eau de votre piscine (à déterminer avec un professionnel)
  De filtrer quotidiennement son eau. Il faut la filtrer le jour, au moment où les UV sont les plus actifs et de régler efficacement le temps de filtration (ne jamais « sous-filtrer ») : Temps de filtration = température de l’eau divisé par 2
  De nettoyer sa filtration régulièrement

LA DÉSINFECTION

La désinfection est le traitement chimique qui vient compléter la filtration. Elle est obligatoire et permet d’éliminer tous les microbes présents dans l’eau. L’eau de piscine doit être désinfectée et désinfectante.

Il existe beaucoup de méthodes et produits pour désinfecter l’eau (chlore, brome, oxygène actif…). A cela, il faut souvent rajouter des produits correcteurs divers.

Il est important de contrôler le taux de désinfectant dans l’eau (au moins 1 à 2 fois par semaine), et de l’ajuster en fonction.

Par exemple, le taux de chlore d’une piscine doit être idéalement compris entre 1.5 et 2 mg/L. Il ne doit surtout pas dépasser 3 mg/L.

L’ÉQUILIBRE DE L’EAU

L’eau de votre piscine contient un système d’équilibre extrêmement complexe. Quand on parle d’équilibre de l’eau en piscine, on fait référence à 3 paramètres : pH – TAC (alcalinité) – TH (calcaire).

Concentrez-vous en priorité sur le pH. Il doit se situer entre 7,2 et 7,4. Vous le mesurez grâce à un pH mètre électronique, des languettes ou des tests liquides.

Il faut contrôler le pH au moins une fois par semaine (voire 2 fois par semaine, voire tous les jours en cas de conditions climatiques exceptionnelles). Et le corriger si besoin avec du pH moins ou du pH plus.

A savoir : Le pH conditionne l’efficacité des produits de traitement, notamment celle du chlore. Un ph trop haut nuit fortement à l’action du chlore.

Un pH mal équilibré est très souvent à l’origine des problèmes d’eau de piscine (trouble et/ou verte).

Si vous avez souvent des problèmes de pH, il faudra aller un peu plus loin dans l’analyse et contrôler le TAC et le TH.


LE NETTOYAGE DE LA PISCINE

La filtration et la désinfection (associée à un bon équilibre de l’eau) sont les étapes essentielles dans l’entretien courant de la piscine. Maintenant, il faut nettoyer la piscine afin d’entretenir notre circuit hydraulique et notre bassin.

La Filtration a été conçue pour filtrer un maximum de débris. Mais elle ne réussit pas à tout filtrer. Il faut l’aider grâce à des outils de nettoyage plus ou moins élaborés : épuisette, balai, aspirateur, robot de piscine, …

Tous les jours, pensez à retirer les feuilles, insectes et gros débris qui flottent à la surface de l’eau grâce à une épuisette.

Autant que possible, essayez de garder une eau sans débris et un fond propre. Vous pouvez vous simplifier la vie avec un robot de nettoyage automatique. Laissez-le travailler autant que nécessaire (cela dépend de votre environnement) : 1 à 7 fois par semaine selon le besoin.

Même si votre robot monte aux parois, il va falloir les frotter manuellement. Une fois par semaine, équipez-vous de votre brosse de paroi et frottez partout. Cela va permettre de décoller le calcaire et les algues (même invisibles à l’œil nu).

Pensez également à votre ligne d’eau (à nettoyer chaque semaine en saison). Des dépôts de calcaire ou de gras peuvent s’y accumuler. Utilisez pour cela un produit et une brosse adaptés.

Quand votre piscine est trop sale, nettoyez-la avec votre aspirateur.

L’utilisation d’un robot de piscine électrique permet de ne pas trop solliciter la filtration de la piscine (robot autonome non relié au circuit de filtration de la piscine).

Pensez à vider régulièrement les paniers des skimmers et le préfiltre de la pompe. Cela va aider votre filtration à tourner de manière optimale.

Surveillez la pression du filtre via le manomètre (qui vous donne une indication sur le niveau d’encrassement du filtre). Il est nécessaire de nettoyer très fréquemment son filtre.

Tous les jours, jetez un petit coup d’œil à votre piscine et à la qualité générale de l’eau. Plus vite vous agissez, plus simple et rapide sera l’action corrective.

Vérifiez également le niveau d’eau de votre piscine. Il ne doit jamais descendre sous la moitié des skimmers (niveau optimal = ¾ haut des skimmers). Sinon, vous allez aspirer de l’air dans votre circuit hydraulique.

Il est également important de renouveler régulièrement son eau, cela vous permettra d’éviter bien des problèmes (au moins 1/3 du volume total d’eau tous les ans).

Si vous souhaitez bénéficier d’une intervention d’un de nos jardiniers adhérents, contactez nous au 04 65 19 00 05 ou par mail à devis@jardiniers-sap.fr